François Hollande "regrette" son attitude envers Nicolas Sarkozy lors de la passation de pouvoir en 2012 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande "regrette" son attitude envers Nicolas Sarkozy lors de la passation de pouvoir en 2012
©Reuters

Souvenir

François Hollande "regrette" son attitude envers Nicolas Sarkozy lors de la passation de pouvoir en 2012

"Je l'ai raccompagné mais je n'ai pas raccompagné Nicolas Sarkozy jusqu'à sa voiture comme il l'avait fait avec Jacques Chirac" en 2007, se souvient François Hollande.

Dans un documentaire diffusé sur Canal + mercredi 5 avril, François Hollande dit "regretter" son attitude envers Nicolas Sarkozy lors de leur passation de pouvoirs à l'Élysée le 15 mai 2012. 

"Je l'ai raccompagné mais je n'ai pas raccompagné Nicolas Sarkozy jusqu'à sa voiture comme il l'avait fait avec Jacques Chirac" en 2007, se souvient François Hollande. 

"Je le regrette parce que finalement, je ne voulais surtout pas donner le sentiment d'être discourtois à l'égard de mon prédécesseur", assure François Hollande, qui avait tourné le dos à Nicolas Sarkozy avant que ce dernier ne rentre dans sa voiture.  

"L'entretien que nous avions eu avait été tout à fait aimable, avec beaucoup de responsabilité quant aux décisions qui m'attendaient (…) Je ne voulais surtout pas donner cette impression et si je l'ai donnée, j'en suis désolé car ce n'est pas du tout l'attitude que je voulais avoir et si c'est ce qu'a ressenti Nicolas Sarkozy, c'est qu'il était lui-même surement peiné de devoir quitter ainsi l'Élysée", raconte également le chef de l'État. 

>>>> À lire aussi : Quand François Hollande voulait nuire à Nicolas Sarkozy

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !