François Hollande : "Le problème, il est chinois" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
François Hollande : "Le problème, il est chinois"
©

Sans langue de bois

François Hollande : "Le problème, il est chinois"

La citation parait dans un livre du journaliste Eric Dupin publié cette semaine.

Le socialiste pointant du doigt la Chine, comme un « adversaire », face auquel il faut « ouvrir le conflit ». C’est la scène relatée dans un livre d’Eric Dupin, paru hier jeudi aux éditions du Seuil, intitulé La Victoire Empoisonnée :

 "Je suis arrivé à un moment où je pense qu'il faut nommer l'adversaire. Je l'avais fait pour la finance. Il faudra le faire pour les Chinois. Le problème, il est chinois. Ils trichent sur tout. Sur la monnaie, en matière de recherche. La difficulté, c'est que beaucoup de grandes entreprises vivent avec des contrats chinois. Ce sont elles qui empêchent que nous soyons plus fermes à l'égard des produits de ce pays. Mais il faudra ouvrir le conflit en ayant le soutien d'un certain nombre de pays européens."

 Un commentaire enregistré à micro ouvert au cours de la campagne, selon le journaliste, et qui est passé étonnement inaperçu dans les médias.

Lu sur Arrêt sur images

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !