Quand Hollande imagine la disparition du PS | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Quand Hollande imagine 
la disparition du PS
©

Avertissement

Quand Hollande imagine la disparition du PS

Le candidat à la primaire socialiste explique que son parti risque de disparaître s'il ne gagne pas en 2012.

La victoire ou la mort politique pour le Parti socialiste.

C'est en substance ce que François Hollande a expliqué au quotidien italien Il Corriere della Serra ce mardi. L'ancien Premier secrétaire du PS et actuel candidat à la primaire socialiste souligne : "Nous ne sommes pas au gouvernement depuis 10 ans, et cela fait 23 ans qu'un socialiste n'a pas été élu à l'Elysée".

François Hollande a par ailleurs expliqué que ses priorités concernaient la jeunesse et la réforme fiscale.

Le député de Corrèze s'est également laissé à quelques confidences ayant rapport à sa vie privée. Il affirme que sa compagne, la journaliste Valérie Trierweiler, ne s'occupera plus de la campagne présidentielle si celui-ci remporte la primaire.

Quant à Ségolène Royal, François Hollande avoue : "C'était plus difficile avant. Notre relation est politique. Nous sommes attentifs à être des concurrents avec un sens de responsabilité l'un envers l'autre".

Lu sur l'AFP via Google News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !