François Hollande et Julie Gayet en une de Closer : le magazine explique pourquoi il a publié les photos | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande et Julie Gayet en une de Closer : le magazine explique pourquoi il a publié les photos
©

Feuilleton

François Hollande et Julie Gayet en une de Closer : le magazine explique pourquoi il a publié les photos

"Notre job est de raconter une histoire d'amour" a expliqué Laurence Pieau, la directrice de publication.

Pourquoi ? Comment ? Voilà les questions qui reviennent le plus souvent lorsque l'on tente de comprendre les raisons qui ont poussé Closer a publié les photos de la supposée rumeur de liaison entre François Hollande et Julie Gayet en une du magazine. Depuis vendredi, les politiques mais aussi les Français de tous horizons s'interrogent. 

Ce mardi, Laurence Pieau, la directrice de publication du magazine a expliqué que ce sont les rumeurs qui courraient dans Paris et les allusions de différents "people" qui ont poussé l'hebdomadaire à agir. "Comme tout le monde, nous avons eu vent de la rumeur qui courait Paris il y a un an. Puis il y a eu le démenti de Julie Gayet. Mais il y a peu de temps, nous avons commencé à travailler là-dessus, à cause de la multiplication des allusions, notamment dans le Grand Journal (sur Canal+) le 16 décembre. Stéphane Guillon, invité avec Julie Gayet, avec qui il a tourné un film, plaisante sur le fait que le Président venait sur le tournage du film et que sa compagne n'a pas aimé le film" explique-t-elle.

"L'info circulait dans les dîners en ville. Elle était connue de centaines de personnes dans Paris. Et puis un papier dans l'Express (le 18 décembre) raconte que François Hollande multiplie les escapades secrètes. Alors on se dit qu'il faut voir s'il se passe quelque chose" ajoute Laurence Pieau.

Selon elle, il fallait donc des "photos qui expliquent la véracité de ces informations". Selon elle, "la rumeur" est devenue une "info". Et la directrice de publication justifie le choix d'une publication en disant : "notre job est de le faire connaître au plus grand nombre. On est un peu là pour ça. Donc oui, on a les images, et oui on décide de les publier. Notre job est de raconter une histoire d'amour. Je sais qu'on est dans le vrai, et on n'aurait pas pris le risque de publier ces informations si on n'était pas sûr de nos infos".

Enfin, elle indique qu'il ne s'agit "d'une traque". "On n'est pas 24/24h dessus. Le photographe voit Julie Gayet, il voit le garde du corps et puis il y retourne à plusieurs reprises et il voit le Président. Les photos ont été faites sur quelques jours, et les photos que l'on publie dans le magazine sont du 30-31 décembre et 1er-2 janvier" poursuit-elle. "Je pense qu'il faut beaucoup dédramatiser" conclut-elle. Pas certain que cela soit le cas du côté des protagonistes de cette affaire.

A lire aussi - Révélations : encore une liaison cachée de François Hollande 

A lire aussi - Rumeurs de liaison entre Julie Gayet et François Hollande : comment Valérie Trierweiler a tout appris

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !