François Hollande aux Philippines pour parler climat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
François Hollande accompagné de Joseph Estrada, le maire local.
François Hollande accompagné de Joseph Estrada, le maire local.
©Reuters

Exotisme

François Hollande aux Philippines pour parler climat

Le chef de l'Etat est arrivé jeudi matin. Il est accompagné notamment de la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, mais aussi des actrices Marion Cotillard et Mélanie Laurent.

Dans dix mois, Paris deviendra rempart contre le réchauffement climatique. La capitale va accueillir la Conférence climat où les responsables du monde entier devraient se réunir pour tenter de trouver un accord sur les enjeux climatiques de la planète et notamment la lutte contre le réchauffement. Un rendez-vous attendu par François Hollande qui tient bien faire de cet événement un pilier de son quinquennat.

Afin de préparer cette conférence, le président français est en visite aux Philippines pour une durée de 48 heures. François Hollande a atterri jeudi matin. Il a alors déposé une gerbe de fleurs devant le monument en hommage à José Rizal, mort pour l'émancipation philippine contre le protectorat espagnol.

Mais c'est bien pour les enjeux climatiques que le président de la République est venu aux Philippines. L'archipel largement touché par les catastrophes naturelles, comme le super-typhon Haiyan. En novembre 2013, plus de 7 300 personnes avaient perdu la vie dans cette catastrophe.

François Hollande n'est pas venu seul. Dans l'avion étaient présentes notamment la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, mais aussi les actrices françaises Mélanie Laurent et Marion Cotillard. La comédienne oscarisée a été choisi pour lire "l'Appel de Manille", un appel de tous, des citoyens, de l'Etat en faveur d'un accord à Paris en décembre prochain.

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !