Dans un climat social tendu, François Hollande se rend à Clermont-Ferrand sur le site de Michelin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Dans un climat social tendu, François Hollande se rend à Clermont-Ferrand sur le site de Michelin
©

Sur le terrain

Dans un climat social tendu, François Hollande se rend à Clermont-Ferrand sur le site de Michelin

Le chef de l'Etat entend "retrouver le terrain" et renouer le dialogue avec les Français. Toutefois, sa visite risque d'être entachée par les récentes révélations de Mediapart sur son conseiller politique Aquilino Morelle.

Il va tenter de renouer le contact avec les Français. Ce vendredi, François Hollande est attendu à Clermont-Ferrand sur le site de Michelin. On lui présentera les différentes innovations, les sites de production et de recherche. Puis il assistera à une table ronde sur l’avenir de la filiale automobile française avant de déjeuner avec les salariés. "Il s'agit pour le président de retrouver le terrain et de renouer le contact avec les Français à travers une entreprise française historique qui figure au coeur de notre patrimoine industriel", soulignait ce jeudi son entourage.

Le chef de l’Etat devrait également évoquer son pacte de responsabilité au cours d'un "échange libre avec les salariés".  "L'idée est de reprendre un rythme soutenu et régulier de déplacements sur le terrain après deux mois d'interruption, du fait d'un agenda international surchargé et des élections municipales", a encore déclaré la même source ce jeudi.

Mais dans le même temps, le site d'information Mediapart accusait le conseiller politique de François Hollande, Aquilino Morelle, d'avoir "travaillé en cachette pour des laboratoires pharmaceutiques" quand il était inspecteur général des affaires sociales et a épinglé son train de vie à l'Elysée. Sur sa page Facebook, le principal intéressé s'est défendu de tout "conflit d'intérêts" mais l'affaire a semé le trouble dans l'entourage du président. Par ailleurs, ce déplacement intervient alors que l'impopularité du chef de l'Etat atteint un niveau sans précédent (18%). 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !