François Hollande annonce la mise en place d'un plan global de lutte contre le racisme et l'antisémitisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
François Hollande annonce la mise en place d'un plan global de lutte contre le racisme et l'antisémitisme
©

Action

François Hollande annonce la mise en place d'un plan global de lutte contre le racisme et l'antisémitisme

"La France n'oubliera jamais les victimes de la Shoah" a affirmé le président de la République ce mardi matin.

"La Shoah est le plus grand crime jamais connu et jamais commis". C'est par ses mots très graves que François Hollande a entamé son discours ce mardi au Mémorial de la Shoah lors de la commémoration des 70 ans de la libération du camp d'Auschiwtz. "Vous êtes les derniers témoins, infatigables, inconsolables, intraitables. Je veux vous exprimer ma reconnaissance et toute la gratitude de la nation (...). Vous êtes le visage de l'humanité, le beau visage. C'est, pourquoi l'écho de votre voix ne doit pas faiblir" a ensuite affirmé le chef de l'Etat.

Puis François Hollande a annoncé que des mesures seraient prises contre cet "ennemi qu'il faut connaitre et nommer pour le combattre : l'antisémitisme". Ainsi, le président a indiqué la mise en place d'un plan global de lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Il sera présenté d'ici la fin février. Désormais, l'antisémitsime et le racisme seront considérés "comme circonstance agravante d'un délit". 

"Vous, Français de confession juive, votre place est ici chez vous. Notre pays ne serait plus la France si nous devions vivre sans vous" a aussi soutenu le chef de l'Etat ajoutant "les juifs vivent encore dans la douleur (...) La montée des actes antisémites est une réalité insupportable".

Cette journée d'hommage intervient alors que le Conseil représentatif des institutions juives de France a annoncé ce mardi matin que le nombre d'actes antisémites avait doublé en France en 2014 par rapport à 2013.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !