François Hollande a présidé un séminaire gouvernemental à l'Élysée pour préparer l'année 2016 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le Premier ministre Manuel Valls et l'ensemble de son gouvernement ont participé à cette réunion.
Le Premier ministre Manuel Valls et l'ensemble de son gouvernement ont participé à cette réunion.
©REUTERS/Jacky Naegelen

Agenda

François Hollande a présidé un séminaire gouvernemental à l'Élysée pour préparer l'année 2016

Selon le chef de l'Etat, cette réunion devait principalement porter sur le chômage, qui "est toujours la question principale", mais aussi aborder "plusieurs politiques publiques", et réfléchir à "l'interprétation que l'on peut avoir du vote des Français".

Un séminaire gouvernemental s'est tenu ce samedi à l'Elysée autour de François Hollande afin de passer en revue "tous les sujets de l'action de l'exécutif, notamment la sécurité, l'emploi, la croissance, la jeunesse, la culture, la transition énergétique et l'égalité des territoires", explique une source de la présidence de la République, citée par l'AFP.

Le Premier ministre Manuel Valls et l'ensemble de son gouvernement ont participé à cette réunion visant à "évaluer l'action engagée" et "réfléchir aux pistes nouvelles que nous pouvons porter dans l'année 2016, et ça va bien au-delà", avait déclaré François Hollande vendredi au terme d'un sommet européen à Bruxelles.

Selon le chef de l'Etat, cette réunion devait principalement porter sur le chômage, qui "est toujours la question principale", mais aussi aborder "plusieurs politiques publiques", et réfléchir à "l'interprétation que l'on peut avoir du vote des Français". "Vous en saurez plus une fois que je vous aurai fait moi-même les annonces, c'est-à-dire au début de l'année prochaine", avait ajouté François Hollande.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !