François Hollande a de "l'admiration" pour Marine Le Pen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande a de "l'admiration" pour Marine Le Pen
©Reuters

Un président ne devrait pas dire ça...

François Hollande a de "l'admiration" pour Marine Le Pen

Si le président de la République ne partage pas les idées de Marine Le Pen, il a été "saisi" par son talent politique.

François Hollande a "une forme d'admiration" et un "respect très professionnel" pour Marine Le Pen et le Front national, selon les auteurs du livre Un président ne devrait pas dire ça... qui révèle tant sur les réflexions du président de la République.

Les auteurs racontent comment François Hollande a été "saisi" lorsqu'il a invité Marine Le Pen à l'Élysée au moment de sa réforme des régions, pour laquelle il avait souhaité consulter toutes les formations politiques, et s'est trouvé "sincèrement étonné par le travail fourni par le Front national, très argumenté, bien charpenté". De plus, commentent les auteurs, "il ressent la force d'un parti uni", au contraire des autres formations politiques, notamment l'UDI, "venus à sept ou huit", avec "autant de positions que de participants." 

Bref, elle est "très efficace". "La seule qui est venue avec un texte articulé, avec une logique, qui peut s'entendre, qui est de dire : En fait, vous faites cette réforme parce que l'Europe vous demande de la faire, c'est Marine Le Pen. [...] Si ce discours avait été prononcé à l'extérieur, il aurait été très efficace. Les autres étaient dans le calcul politicien...", a dit le président. 

Pour François Hollande, la volonté de Marine Le Pen d'exercer le pouvoir la rend bien plus dangereuse que ne l'était son père. Et elle a changé la ligne politique de son parti. "Elle ne pense pas à chasser les immigrés. Elle pense à redonner une clarification à ce que veut dire être français." De plus, "là ou Le Pen arrive à marquer des points, c'est qu'elle, à la différence de son père, ne laisse pas penser qu'elle va détruire le modèle social."

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !