François Hollande : sa grande tournée s'achève, Marly-le-Roi dernière étape | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande reste optimiste
François Hollande reste optimiste
©Reuters

Rock pas tout à fait star

François Hollande : sa grande tournée s'achève, Marly-le-Roi dernière étape

Le président de la République effectue son ultime déplacement de l'été avant de prendre une semaine de repos.

Il y a eu Auch, Clichy-sous-Bois, Arles, la Dordogne, le Gers ou encore La Roche-sur-Yon. François Hollande a sillonné la France pour tenter de redonner confiance à ceux qui l'avaient élu... et aux autres aussi. "Partout où il passe, on voit que les gens ne sont pas résignés. Il a conscience des problèmes des Français, mais au fond il sait qu'il va réussir à les régler" affirme discrètement un de ses conseillers. Le président de la République a donc de l'espoir.

En tout cas, tout au long de ses déplacements, il a affiché un optimiste à toute épreuve. Et c'est sans doute ce qu'il va faire ce jeudi pour l'ultime étape de son "Hollande Tour". Le chef de l'Etat est attendu à Marly-le-Roi dans les Yvelines, où il visitera une entreprise de haute technologie. Il s'agit de l'entreprise IXBlue. Il sera accompagné de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l'Innovation et à l'Economie numérique, a précisé un communiqué de la présidence.

Toujours axée sur le thème de l'emploi, cette visite devrait se faire sur le même ton que les précédentes : volontarisme et optimisme. "Pourquoi changerait-il de registre, il ne sait faire que ça" commente ironiquement un député UMP. Une méthode "Coué" qui ne semble pas porter ses fruits auprès des Français. En effet, dans un sondage publié mercredi, 84% des Français étaient en désaccord avec François Hollande et pensaient que la courbe du chômage ne s'inverserait pas d'ici la fin de l'année. Le président a encore du travail pour convaincre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !