François Hollande : la France n'a "pas peur" des capitaux étrangers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
François Hollande : la France n'a "pas peur" des capitaux étrangers
©

Non, non et non

François Hollande : la France n'a "pas peur" des capitaux étrangers

A l'issue du conseil stratégique de l'attractivité, ce lundi, le président de la République a assuré que la France ne voulait pas se "protéger" des investissements étrangers.

L’opération séduction de François Hollande envers les patrons étrangers continue ce lundi. Objectif du jour : rassurer les patrons étrangers tout en rendant l’hexagone plus attrayant. Leurs attentes ainsi que celles des investisseurs sont nombreuses, notamment en matière de fiscalité : beaucoup sont effrayés par la taxe à 75 % sur les hauts revenus et l’imposition sur les sociétés.

>>>> Sur le même sujet : Comment François Hollande compte attirer les patrons étrangers

En milieu de journée, le chef de l'Etat a présenté les conclusions du conseil stratégique de l'attractivité, auquel il avait invité une trentaine de chefs d'entreprises étrangères installées en France. Il assuré que la France n'a "pas peur" des capitaux étrangers qui viennent s'investir en France et ne veut pas se "protéger".

"Nous n'avons pas une conception étriquée de notre intérêt national", a souligné le chef de l'Etat, "nous considérons même que la mobilité des investissements - français à l'étranger, étrangers en France - fait partie de la réussite d'un pays". Le président de la République a également affirmé que "la France n'a peur de rien" et "n'a pas peur de s'ouvrir au monde".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !