François Hollande : "Je suis l'ami d'Israël" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
François Hollande : "Je suis l'ami d'Israël"
©

Déplacement présidentiel

François Hollande : "Je suis l'ami d'Israël"

Le président de la République a entamé, ce dimanche, sa première visite en Israël.

Première visite présidentielle en Israël pour François Hollande. A peine arrivée à Tel-Aviv, le président de la République a eu l'occasion de prononcer un premier discours dans l'enceinte de l'aéroport Ben Gourion. Il y a assuré, en hébreu : "Je suis votre ami et je le resterai toujours", réaffirmant au passage la volonté française de rester ferme sur la question du nucléaire iranien.

Son séjour israélien va débuté par le dépôt d'une gerbe sur la tombe de Théodore Herzl ainsi que sur la sépulture d'Yitzhak et Leah Rabin. Le président de la République se rendra ensuite au mémorial Yad Vashem et au cimetière de Givat Shaul - c'est là que reposent les victimes juives de Mohamed Merah. Il prononcera enfin un discours devant la Knesset avant d'entamer la partie "palestinienne" de son déplacement.

François Hollande se rendra ainsi au palais de la Mouqataa, à Ramallah, où il se recueillera sur le tombeau de Yasser Arafat avant de rencontrer le président Mahmoud Abbas. La France, qui avait aidé l'Autorité palestinienne à acquérir le statut d'État observateur aux Nations unies en 2012, versera enfin une aide d'environ 20 millions d'euros.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !