François Hollande : il recevra les chefs des partis de la majorité à l'Elysée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande va recevoir les chefs de partis de la majorité à l'Elysée.
François Hollande va recevoir les chefs de partis de la majorité à l'Elysée.
©

Dernier rendez-vous avant les vacances

François Hollande : il recevra les chefs des partis de la majorité à l'Elysée

Il s'agit de Pascal Durand (EELV), Harlem Désir (PS), Jean-Michel Baylet (PRG), Jean-Luc Laurent (MRC) et Robert Hue (MUP).

Grande première à l'Elysée : François Hollande va accueillir les chefs des partis de la majorité. Le président les recevra pour un dîner ce lundi. Autour de la table se retrouveront donc le premier secrétaire du PS, Harlem Désir ; Pascal Durand, secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ; Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche (PRG) ; Jean-Luc Laurent, président du Mouvement républicain et citoyen (MRC) ; et Robert Hue, président du Mouvement unitaire progressiste (MUP). Il s'agit d'un dernier rendez-vous avant les vacances. Ce sera l'occasion de faire un bilan sur l'année écoulée.

L'objectif sera aussi de se pencher sur les élections municipales de 2014 et de préparer les dossiers chauds de la rentrée (la réforme des retraites en particulier). Un dîner qui se veut donc constructif et besogneux. Le principe pourrait d'ailleurs se répéter tous les ans jusqu'à la fin du quinquennat de François Hollande. Car depuis plusieurs mois, le président de la République prend goût à ce type de rencontres. Il reçoit en effet régulièrement des parlementaires de la majorité afin d'évoquer les sujets chauds du moment.

"Il est arrivé au chef de l'Etat de recevoir les chefs d'autres partis que ceux de la majorité pour les consulter, les entendre. Tout cela me paraît bien normal, bien naturel", avait affirmé récemment la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. Pour rappel, au moment de son investiture, le chef de l'Etat avait assuré qu'il n'organiserait pas de réunion au sein de l'Elysée.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !