François Fillon reconnaît avoir "fait une connerie" avec Sens commun | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon reconnaît avoir "fait une connerie" avec Sens commun
©MARTIN BUREAU / AFP

Regrets

François Fillon reconnaît avoir "fait une connerie" avec Sens commun

"Je n'aurais pas dû leur donner autant de place dans ma campagne", affirme-t-il dans les colonnes du Parisien.

Depuis la victoire d'Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle, François Fillon est resté très discret. Le Parisien a toutefois réussi à obtenir quelques commentaires de l'ex-candidat des Républicains. Ce samedi 20 mai, le quotidien rapporte donc les propos de François Fillon. Ce dernier aurait admis, auprès d'un ancien ministre, quelques erreurs qu'il a commises pendant sa campagne présidentielle. Et c'est Sens commun, l’émanation politique de la Manif pour tous, que vise François Fillon.

"Par rapport à Sens commun, j’ai sûrement fait une connerie. Je n'aurais pas dû leur donner autant de place dans ma campagne", aurait affirmé l'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Ce n'est pas la première fois que François Fillon regrette d'avoir trop "parlé" de cette organisation pendant sa campagne. En effet, une semaine avant le premier tour, il affirmait même qu'il nommerait des membres de Sens commun au gouvernement en cas de victoire. 

Un élu parisien cité par le journal déclare, lui, que François Fillon "a fait tout ce qu'il a pu". "Mais il [François Fillon, NDLR] reconnaît quelques erreurs, notamment de ne pas avoir envoyé assez de signaux vis-à-vis des classes populaires dans son programme", précise-t-il.  

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !