François Fillon dévoile un SMS d'Emmanuel Macron pour montrer son inconstance | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon dévoile un SMS d'Emmanuel Macron pour montrer son inconstance
©CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

SMS tabou

François Fillon dévoile un SMS d'Emmanuel Macron pour montrer son inconstance

Le candidat Les Républicains a ressorti une conversation entre les deux hommes, qu'il espère encombrante pour le leader d'En Marche !.

Emmanuel Macron est-il un parangon d'inconstance ? C'est en tous cas ce que pense François Fillon, qui tenait un meeting à Paris ce dimanche.  Dans un papier consacré aux "confidences d'avant-meeting du candidat de la droite", Le Figaro explique comment l'ancien Premier ministre a ressorti un SMS du leader d'En Marche ! pour le montrer aux journalistes.

"Au moment de la déchéance de nationalité, ils ont échangé des SMS" raconte le quotidien. "Fillon lui écrit : 'Une nouvelle fois, vous venez sur mes positions. Jusqu'où irez-vous ?' 'J'y suis déjà', répond Macron". Pour le candidat de la droite et du centre, cet échange est symptomatique des volte-face de l'ancien patron de Bercy. "Je l'ai connu il y a quelques mois. Je me demandais quelles étaient nos différences sur les 35 heures ou l'ISF. Je n'ai pas changé d'avis. Mais lui oui!".

Le candidat Les Républicains estime d'ailleurs que "Macron est faible dans son inconsistance. Je ne vois pas comment il aurait une majorité", juge l'ex-Premier ministre. Lundi, lors d'une conférence de presse, Emmanuel Macron a nié avoir échangé par messages. "François Fillon a un problème avec la vérité : je n'ai jamais échangé de SMS avec lui sur la déchéance de nationalité" a-t-il martelé. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !