François Fillon : "La candidature de Macron, c'est la fin du quinquennat de Hollande" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon : "La candidature de Macron, c'est la fin du quinquennat de Hollande"
©Capture RTL

The end

François Fillon : "La candidature de Macron, c'est la fin du quinquennat de Hollande"

Interrogé sur RTL, le candidat à la primaire n'est pas effrayé par l'ancien ministre de l'Economie.

"C'est une date historique : avec la candidature de Macron, c'est la fin du quinquennat de Hollande" s'est amusé l'ancien Premier ministre qui affirme que le projet économique de François Hollande dépendait de deux hommes : Emmanuel Macron et Jérôme Cahuzac, tous deux partis du gouvernement. Sur l'annonce de l'ancien ministre de l'Economie, François Fillon estime que "les Français ne confieront pas leur destin à quelqu'un qui n'a aucune expérience." De la même façon, les positions libérales d'Emmanuel Macron pourraient-elles perturber le scrutin de la primaire de droite ? "Sa candidature n'aura pas de conséquences" assure l'ancien Premier ministre.

Fort d'une bonne percée dans les sondages, le candidat à la primaire ne cache pas son ambition. "Ma dynamique dans les sondages est une surprise pour vous mais pas pour moi, même s'il faut faire attention (…) Je note que mes concurrents s'énervent un peu, c'est le signe que je dois leur faire peur..." sourit-il arguant que "les Français veulent autre chose que le retour en arrière proposé par Nicolas Sarkozy et l'extrême prudence d'Alain Juppé."

Atlantico publie un sondage Opinion Way dans lequel l'ancien Premier ministre rattraperait Nicolas Sarkozy au premier tour et l'emporterait au second. 

A LIRE AUSSI - Sondage exclusif : François Fillon rattrape Nicolas Sarkozy pour le 1er tour de la primaire et battrait largement Alain Juppé au second tour

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !