François Fillon : "Je m'en remets désormais au suffrage universel" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon : "Je m'en remets désormais au suffrage universel"
©François NASCIMBENI / AFP

Revirement

François Fillon : "Je m'en remets désormais au suffrage universel"

Au Figaro, le candidat de la droite estime qu'une mise en examen ne le fera pas reculer.

Cette fois, c'est officiel. Après l'avoir évoqué en privé, François Fillon affirme dans une interview au Figaro qu'il ne renoncera pas à la présidentielle, même en cas de mise en examen. "J'avais souhaité que la justice agisse vite dans cette période particulière qu'est la campagne présidentielle. Mais la justice n'a pas pris de décision" explique-t-il. "L'enquête se poursuit et l'horloge tourne. Plus on s'approche de la date de l'élection présidentielle, plus il serait scandaleux de priver la droite et le centre d'un candidat. Je m'en remets désormais au suffrage universel. Ma décision est claire: je suis candidat et j'irai jusqu'à la victoire."

Selon lui, "les conditions sont difficiles" pour cette campagne. "Je dois tout affronter: les mensonges, les attaques, le calendrier, les opérations ciblées pour perturber mes déplacements… On voit bien qu'il y a une opération lourde, conduite pour empêcher le candidat de la droite et du centre. Cela ne m'intimide pas et c'est en train de renforcer la volonté des électeurs de la droite et du centre."

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !