François de Rugy riposte dans les colonnes du JDD | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François de Rugy riposte dans les colonnes du JDD
©LIONEL BONAVENTURE / AFP

Contre-attaque

François de Rugy riposte dans les colonnes du JDD

Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a accordé une interview au JDD ce dimanche. Il a tenu à se défendre face aux révélations de Mediapart.

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy vient d'accorder une interview à la rédaction du JDD. Il avait déjà répondu en toute franchise aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur RMC ce vendredi. Il "ne se laissera pas démolir". 

Selon lui, toute cette affaire serait liée à une vengeance : 

" Les Français ont une attente légitime d'explications parce que, avec ces photos, les apparences sont contre moi. Je ne suis pas dans la théorie du complot mais je ne suis pas naïf : il y a quelqu’un qui tire les ficelles, mais il y a tout un tas de gens qui se vengent". 

François de Rugy se montre combatif dans cet entretien : 

"L'enjeu, c'est de tenir alors qu'on veut vous démolir". 

Il confirme sa détermination à rester au gouvernement :

"Je suis là pour agir, pour transformer. Et c'est pour ça que je suis attaqué. (…) Je n'ai rien fait qui soit en dehors des clous. En France, le modèle n'est pas la barre chocolatée de la ministre suédoise…"

François de Rugy précise qu'il s'est rendu samedi matin à l'Assemblée afin de s'entretenir avec la déontologue et le secrétaire général de l'Assemblée nationale. Des vérifications vont être menées sur ses dépenses lorsqu'il était l'occupant de l'hôtel de Lassay. 

"J'espère que ce sera fini fin juillet, personne n'a envie de laisser traîner ça". 

François de Rugy est revenu également sur le limogeage de sa directrice de cabinet : 

"Elle ne voulait pas bouger, elle ne fournissait aucune explication, il fallait bien trancher".

François de Rugy bénéficie toujours du soutien et de la confiance du président de la République. Il lui aurait transmis des mots réconfortants lors du Conseil des ministres. 

JDD

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertuCes 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre paysRugyGate : les mécanismes de notre sadisme collectifFrançois de Rugy a "voulu sauver sa tête en offrant la mienne" : les lourdes accusations de Nicole Klein, son ex-directrice de cabinet

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !