François Bayrou se casse la main : un jeu vidéo se moque de sa chute | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Illustration du jeu
Illustration du jeu
©Capture écran jeu-bayrou

Buzz

François Bayrou se casse la main : un jeu vidéo se moque de sa chute

Intitulé "Aidez François Bayrou à sauter les barrières !", ce jeu est sorti dimanche après-midi.

François Bayrou, président du Modem et candidat à la mairie de Pau (Pyrénées-Atlantiques), a été opéré samedi dans la soirée de multiples fractures et de lésions à la main gauche suite à une chute un peu bête. Dès lors, les internautes n’ont pas manqué de détourner de manière humoristique cette histoire. Ainsi, dès dimanche un jeu vidéo intitulé "Aidez François Bayrou à sauter les barrières!" était mis en ligne, comme l’a repéré Europe 1.fr. L’animation met en scène le corps d’Homer Simpson et la tête du président du Modem, courant sur un fond orange et sautant des obstacles. Tout simplement l’internaute doit aider François Bayrou a éviter les barrières en cliquant sur sa souris ce qui fera faire des bonds au candidat à la mairie de Pau. Amusez-vous bien à Atlantico.fr on a fait 49…

Le jeu en lien ici

Pour rappel, François Bayrou a voulu samedi escalader un grillage du stade du Hameau à Pau pour voir un match de rugby et ne pas louper le début du match. Selon l’équipe du service de traumatologie qui l’a opéré, "François Bayrou avait des lésions très sévères à la main gauche, des fractures ouvertes aux doigts et des atteintes aux tendons et aux nerfs ainsi qu’une blessure plus légère à la jambe". De son côté, François Bayrou a déclaré non sans humour à La République des Pyrénées avoir fait "une connerie d'adolescent". "Quand je suis supporter de la Section, j’ai l’âge que j’avais quand j’allais faire signer des autographes aux Moncla, Saux, Capdouze, Piqué (ndlr, les cadres de l'équipe championne de France en 1964). J’étais de bonne humeur", raconte-t-il. L'homme explique aussi son accident : "J’ai glissé. J’ai d’abord été suspendu par la jambe. Elle a fini par céder, et là je suis resté accroché à la grille par la main. Puis, j’ai fait un roulé-boulé. J’ai crié mais personne ne m’entendait. Je saignais beaucoup. Ce n’était pas du tout agréable comme sensation". Preuve qu’il a de l’humour, François Bayrou s’est même laissé photographier sur son lit d’hôpital.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !