François Asselineau a été mis en examen pour « harcèlement moral » et « agressions sexuelles » | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Asselineau UPR
François Asselineau UPR
©JOEL SAGET / AFP

UPR

François Asselineau a été mis en examen pour « harcèlement moral » et « agressions sexuelles »

Le président de l'UPR, François Asselineau, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire ce vendredi pour harcèlement moral et agressions sexuelles, selon une source judiciaire à l'AFP.

François Asselineau, le président de l’UPR (la formation politique qui milite pour le Frexit) a été mis en examen vendredi 5 février, notamment pour « harcèlement moral » et « agressions sexuelles », selon des informations du Figaro auprès d’une source judiciaire.

François Asselineau avait été placé en garde à vue mercredi dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte le 15 mai par le parquet de Paris. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Deux plaintes ont été déposées contre lui par deux anciens salariés de l'UPR, l'une dans l'Allier, l'autre à Paris, tandis qu'un ancien cadre a fait un signalement au procureur de la République. Des accusations qualifiées de « calomnies » par François Asselineau.

« M. Asselineau conteste catégoriquement les accusations qui reposent sur une enquête menée exclusivement à charge », a déclaré son avocat, Maître Pierre Darkanian, à l'issue de sa mise en examen.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !