Franck Attal de Bygmalion : "Je plaide coupable sur la faute morale" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Franck Attal de Bygmalion : "Je plaide coupable sur la faute morale"
©Capture

Les réactions de la matinée

Franck Attal de Bygmalion : "Je plaide coupable sur la faute morale"

Voici les réactions politiques de la matinée.

Franck Attal de Bygmalion : "Je plaide coupable sur la faute morale" a déclaré l'organisateur des meetings de Nicolas Sarkozy en 2012, invité sur BFTMV. "Je savais que ça allait coûter plus cher et j'ai averti" jure l'homme de l'ombre de Bygmalion. Il précise qu'il n'a jamais évoqué le système de fausses facturations à Nicolas Sarkozy. "Je considère ne pas avoir été hors la loi d'un point de vue pénal."

Nadine Morano : "J'espère qu'Alain Juppé ne sera pas" le candidat de la droite, affirme la députée européenne sur France Info, car il propose une politique de "centre gauche." Celle qui souhqitqit présenter sa candidature pour la primaire ne souhaite d'ailleurs pas donner de préférence de vote pour le premier tour.

Jean-Christophe Cambadélis : "Les offres politiques à droite sont dangereuses pour notre pays" tranche le patron du PS sur Radio Classique. Il n'est pas plus tendre avec Emmanuel Macron : "Il ne se présentera pas, il n'est pas rattaché à un parti."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !