Franchise médicale : les plus modestes n'auront plus à la payer<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Franchise médicale : les plus modestes n'auront plus à la payer
Franchise médicale : les plus modestes n'auront plus à la payer
©Flickr

Suppression

La franchise médicale faisait jusqu'ici débourser 0,50 € par boite de médicament aux bénéficiaires de l'ACS, 0,50 € par prestation paramédicale, ou encore 1 € par consultation.

En séance à l'Assemblée nationale mardi 21 octobre, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé qu'un amendement visant à supprimer les franchises médicales pour les personnes percevant l'Aide complémentaire à la santé (ACS) sera déposé. Approuvé par tous les groupes parlementaires de la majorité, cet amendement soutenu par le gouvernement devrait être très probablement voté. 

La franchise médicale faisait jusqu'ici débourser 0,50 € par boite de médicament aux bénéficiaires de l'ACS, 0,50 € par prestation paramédicale ou encore 1 € par consultation. Les bénéficiaires de l'ACS doivent gagner moins de 11 700 € par an. 

"C’est un coin enfoncé dans le dispositif créateur d’inégalités de santé que sont les franchises médicales" a déclaré le député PS Olivier Véran, qui avait interrogé Marisol Touraine sur cette question dans l'hémicycle.

lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !