En France, on ne meurt pas seul | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
En France,
on ne meurt pas seul
©

Dernier souffle

En France, on ne meurt pas seul

D'après une étude de l'INED, seule une personne sur dix n'a reçu aucun accompagnement dans le dernier mois de sa vie.

Une étude de l'Institut national des études démographiques (INED) met à mal le cliché qui voudrait que les Français soient nombreux à mourir seuls. Sur les décès non soudains analysés par les chercheurs, seuls 10 % des personnes n'ont pas été en contact avec leur famille au cours de leur dernier mois, et  à peine 6 % n'ont pas vu de médecin. 

Au moment de mourir lui-même, 66 % des personnes étudiées étaient entourées d'un soignant, et 34 % de leur famille. Seuls 11 % sont morts complètement seuls. De ce point de vue, la canicule de 2003 et ses cohortes de personnes âgées mortes chez elles dans l'indifférence générale ne seraient qu'une exception.

Enfin, l'étude de l'INED montre que le médecin traitant est très présent dans le processus de fin de vie des personnes âgées. 

Lu sur La Croix

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !