France : moins d'avantages pour les anciens présidents | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
France : moins d'avantages pour les anciens présidents
©Reuters

Décret

France : moins d'avantages pour les anciens présidents

Moins de collaborateurs, plus de voiture de fonction...

Les anciens présidents de la République verront désormais limités le nombre des avantages matériels liés à leurs anciennes fonctions.

Le décret présidentiel, publié dans la nuit du 4 au 5 octobre, fait suite au rapport commandé en septembre dernier par François Hollande, alors révélé par le site Mediapart. Selon ce dernier, les trois anciens présidents, Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, coûteraient à l'Etat 10,3 millions d'euros par an.

Ainsi les anciens chefs de l'Etat pourront-ils toujours disposer d'une équipe de collaborateurs permanents, mais pour une durée limitée à cinq ans. La prise en charge des "frais de réception et de déplacements" se trouveront également limités, en particulier pour les présidents qui seront élus après François Hollande. Un appartement de fonction, en revanche, sera toujours mis à disposition à la fin de leur mandat.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !