France : les investissements étrangers ont progressé de 9% en 2013 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
France : les investissements étrangers ont progressé de 9% en 2013
©

Il y a du progrès

France : les investissements étrangers ont progressé de 9% en 2013

Selon des données de Ernst & Young publiées ce mardi, un tiers des investisseurs estime que l’attractivité de la France va aller en s’améliorant au cours des cinq prochaines années.

 

Bonne nouvelle ! Après deux années difficiles, la France attire à nouveau les investisseurs étrangers. En 2013, ils ont lancé 514 projets dans l’Hexagone. Soit 9% de plus qu’en 2012, selon le baromètre Ernst & Young publié ce mardi. Par ailleurs, un tiers des investisseurs estime que l’attractivité de la France va aller en s’améliorant au cours des cinq prochaines années.

Ces projets d'investissements internationaux ont permis de créer 14 122 emplois. Ainsi, avec 166 projets contre 127 en 2012, la France reste la championne européenne des implantations industrielles. Toutefois, elle est devancée par sept autres pays européens pour ce qui est de la création d’emplois engendrée par ces implantations.

Les investisseurs sont surtout des entreprises européennes (57%, soit 290 sociétés) et américaines (25% soit 127). Le bloc Brésil, Russie, Inde et Chine a, lui, représenté  4% (19 compagnies) des projets d'implantations ou d'extensions en France. L’énergie, les transports et les numériques sont les moteurs de l’attractivité de l'Hexagone, avec des poids respectifs de 18%, 10% et 10%. En revanche, les investisseurs se plaignent du niveau élevé de la fiscalité française (43%), du coût du travail (34%) et de l’environnement juridique des affaires (32%).

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !