France : 60% des enfants craignent de devenir pauvres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
88% des enfants sondés estiment qu'il y a "beaucoup" de pauvreté dans le monde.
88% des enfants sondés estiment qu'il y a "beaucoup" de pauvreté dans le monde.
©REUTERS/Vincent Kessler

Inquiétudes

France : 60% des enfants craignent de devenir pauvres

Le sentiment de côtoyer des pauvres dans leur entourage est également répandu, qu'il s'agisse de leur école (61%), leur quartier (52%) ou leur famille (39%).

Selon les résultats d'un sondage du Secours populaire publié ce mardi, près de six enfants sur dix assurent avoir peur de devenir pauvres un jour, et 5% ont déjà l'impression de vivre dans la pauvreté (jusqu'à 13% dans les familles monoparentales). Par ailleurs, 66% des enfants pensent qu'il leur sera difficile de trouver un emploi plus tard. 

Ce sondage Ipsos a été réalisé auprès de 505 enfants âgés de 8 à 14 ans, dont seulement 36% n'ont pas peur de devenir pauvres. Les inquiétudes des enfants semblent d'ailleurs augmenter avec l'âge : 63% pour les 11-14 ans, 52% pour les 8-10 ans.

88% des enfants sondés estiment qu'il y a "beaucoup" de pauvreté dans le monde, et 48% jugent qu'il y en a "beaucoup" en France. Le sentiment de côtoyer des pauvres dans leur entourage est également répandu, qu'il s'agisse de leur école (61%), leur quartier (52%) ou leur famille (39%). 

Enfin, selon le 9e baromètre annuel Ipsos sur la perception de la pauvreté par les Français, 50% des parents sondés disent avoir des difficultés à envoyer leurs enfants en vacances au moins une fois par an, 49% à leur payer des activités (musique, sport, ciné, théâtre, etc.) et 27% à leur payer la cantine.

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !