Frais de taxis au centre Pompidou : prison avec sursis et nouvelle amende pour Agnès Saal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Frais de taxis au centre Pompidou : prison avec sursis et nouvelle amende pour Agnès Saal
©Wikimédia

Sale semaine

Frais de taxis au centre Pompidou : prison avec sursis et nouvelle amende pour Agnès Saal

Cette décision intervient quelques jours après une autre condamnation, dans l'affaire de ses frais de taxi à l'INA.

Lourde semaine pour Agnès Saal. Après avoir été condamnée lundi à 4 500 euros d'amende et 3 000 euros de dommages et intérêts pour détournement de fonds publics dans l'affaire des taxis lorsqu'elle était présidente de l'INA (Institut national de l'audiovisuel), la haut-fonctionnaire française a subi une nouvelle condamnation ce vendredi.

Cette fois, l'affaire remonte à l'époque où elle dirigeait le centre Georges-Pompidou. Agnès Saal avait laissé une ardoise de 23.851,10 euros de notes de taxis entre 2012 et 2014.

Ce vendredi, elle a donc été condamnée à une peine de trois mois de prison avec sursis et 3000 euros d'amende pour détournement de fonds public. Cette peine a été proposée par le parquet dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, procédure dite de "plaider coupable". Elle a ensuite été homologuée par le juge.

La révélation de ces frais de taxis au printemps 2015 avait déclenché une vive tempête médiatique.

>>>> A LIRE AUSSI : Il n'y a pas d'affaire Saal ou comment une caste protège ses membres faillis pour ne pas tomber toute entière

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !