Florence Cassez au JT de TF1 : "J'ai refusé de perdre les années qui passaient en prison" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Florence Cassez au JT de TF1 : "J'ai refusé de perdre les années qui passaient en prison"
©Reuters

Interview

Florence Cassez au JT de TF1 : "J'ai refusé de perdre les années qui passaient en prison"

Jeudi soir, à peine arrivée en France, la Française libérée était l'invitée de Gilles Bouleau.

État d'esprit avant d'apprendre la nouvelle ? "Chaque fois j'avais espoir que ça marche et puis non. Il fallait que je sois prête pour ce "non". C’était ma tactique pour pouvoir me relever chaque fois et ne pas être trop déçue (...) Mercredi, je m'étais préparée à un an de plus."

La vie en prison : "Le soutien était important". "La peur au ventre". "Le stress". "J'étais dans une prison avec un gouvernement acharné contre moi." "Une prison au Mexique dépend directement du ministre de la sécurité et je vivais avec cette peur au ventre". "Couchée et enfermée dans ces cellules vides, les trois premières années c'était horrible. J'ai commencé a lire, à peindre, à faire des bijoux."

Son ex compagnon : "Israel n'a toujours pas été jugé."

Sa culpabilité : "Les gens sont passés de "elle est coupable" à "elle est pas coupable mais elle savait" quand ils s'intéressaient au fond du dossier."

La suite de sa vie : "J'ai refusé de perdre les années qui passaient en prison. J'ai essayé de profiter pour travailler et le jour ou je sortirais profiter de la vie tout de suite, et ne pas avoir besoin d'un temps d'adaptation. J'ai beaucoup pleuré."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !