Finances publiques : le déficit public baisse, la dette, non | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Finances publiques : le déficit public baisse, la dette, non
©Reuters

Les bons comptes font les bons amis

Finances publiques : le déficit public baisse, la dette, non

Le déficit public baisse à 3,5%. La dette publique continue de frôler les 100%.

Les chiffres du déficit public sont tombés, et ils sont bons, contrairement à ceux du chômage. Celui-ci est donc à 3,5%, en baisse par rapport à 3,9%. Contrairement à la stratégie habituelle de tous les gouvernements, de droite comme de gauche, pendant des décennies, depuis quelques années le ministère des finances préfère annoncer des objectifs pessimistes pour pouvoir ensuite les remplir. Le projet de budget original de Bercy prévoyait donc un déficit de 3,8%. 

Quelles sources de ce chiffre ? D'abord une baisse des dépenses, mais principalement liée à la baisse des intérêts de la dette, liée aux taux historiquement bas. Ensuite, une hausse des recettes, notamment liée à la récupération d'actifs liés à l'exil fiscal et la fraude fiscale à l'étranger. Des bonnes mannes, donc, mais pas de réformes de structure, qu'il s'agisse de la dépense ou de la fiscalité.

La dette publique, elle, continue à monter. Elle s'élevait fin 2015 à 95,7% du PIB, contre 95,3% à la fin 2014. Une progression qui s'explique par la faiblesse de la croissance. Un problème autrement plus épineux que la fraude fiscale...

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !