Fin de contentieux entre AstraZeneca et l'Union européenne. Les livraisons de vaccins vont se poursuivre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Fin de contentieux entre AstraZeneca et l'Union européenne. Les livraisons de vaccins vont se poursuivre
©

Vite mes doses !

Fin de contentieux entre AstraZeneca et l'Union européenne. Les livraisons de vaccins vont se poursuivre

Le laboratoire anglo-suédois va acheminer 200 millions de doses supplémentaires aux 27 afin de répondre au contrat signé en août qui prévoyait la livraison de 300 millions de doses.

Avec Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer, AstraZeneca est l'un des quatre vaccins autorisés dans l'Union européenne. C'est à ce propos que la Commisssion européenne a négocié et commander en août 2020 un contrat de 300 millions de doses. Mais patatra, l'UE reproche à l'entreprise de ne lui avoir livré au premier trimestre 2021 que 30 millions de doses de vaccin au lieu des 120 millions prévues. 

Ainsi, la Commission a saisi en avril un tribunal belge les torts d'Astra Zeneca au contrat et lui réclamait 90 millions de doses avant le 30 juin sous peine d'astreintes. Finalement l'Union recevra avant la fin du premier trimestre 2022 300 millions de doses selon un acord à l'amiable. Le contrat prévoyait une livraison avant la fin du troisième trimestre 2021. 

LA procédure judiciaire qui avait commencé pour des retards de livraison prend désormais fin.

Ruud Dobber, un des vices-présidents exécutifs d'AstraZeneca se réjoit de cet accord «Je suis très heureux que nous ayons pu parvenir à un accord commun qui nous permet d'aller de l'avant et de travailler en collaboration avec la Commission européenne pour aider à surmonter la pandémie».

Les vaccins AstraZeneca doivent permettre de réduire les différences de couverture vaccinale constatés au sein des pays de l'union, plusieurs pays de l'Est étant nettement en retard.

 

À Lire Aussi

Faut-il encore se faire vacciner avec AstraZeneca ?
Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !