Fin d'un tabou : vers l'autonomie de la Corse ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Gérald Darmanin
Gérald Darmanin
©Capture d'écran France 3

Ile

Fin d'un tabou : vers l'autonomie de la Corse ?

Gérald Darmanin à Ajaccio aujourd'hui

"Confronté à une flambée de violences en Corse en pleine campagne présidentielle, depuis l’agression brutale d’Yvan Colonna par un codétenu djihadiste le 2 mars, le chef de l’État s’est résolu à ouvrir la voie à une revendication historique des nationalistes modérés: l’autonomie de l’île." écrit Le Figaro.

Gérald Darmanin l’a annoncé dans un entretien à paraître ce mercredi, dans Corse-Matin: «Nous, nous sommes prêts à aller jusqu’à l’autonomie. Voilà, le mot est dit. Après la question est de savoir ce qu’est cette autonomie. Il faut qu’on en discute.»

Dans un entretien exclusif à Corse-Matin, le locataire de la place Beauvau annonce qu'il va engager une "discussion sans précédent autour de la question institutionnelle." Un processus qui, assure-t-il, sera "logiquement engagé pendant le second mandat du président de la République", si Emmanuel Macron est réélu.

Au cours de cet entretien, Gérald Darmanin reconnaît également une "responsabilité" de l'État dans l'agression du militant nationaliste. "Il y a une responsabilité de l'État en tant que protecteur des personnes qui sont sous sa responsabilité, en l'occurrence des prisonniers."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !