Les femmes deux fois plus dépressives qu'avant ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les femmes deux fois
plus dépressives qu'avant ?
©

Trop de pression

Les femmes deux fois plus dépressives qu'avant ?

C'est ce que montre une étude allemande comparant les taux de dépression d'aujourd'hui avec ceux des années 1970.

Vouloir à tout prix concilier vie personnelle et professionnelle pourrait pousser les femmes à la dépression. C'est ce que tend à prouver une étude publiée dans le journal European Neuropsychopharmacology. Le nombre de femmes souffrant de dépression aurait doublé entre les années 1970 et aujourd'hui. Les femmes entre 16 et 42 ans sont les plus exposées au phénomène, à l'âge où elles ont des enfants. Elles ont alors entre 10 et 13,4 % de chances de développer une dépression. 

Le professeur Hans-Ulrich Wittchen, qui a mené l'étude, livre son interprétation sur le phénomène :

"On voit ces forts taux d'épisodes dépressifs chez les femmes à l'âge où elles ont des enfants, où elles les élèvent, et où elles doivent faire face à la double responsabilité du travail et de la famille. C'est ce qui est la cause de ce lourd fardeau."

L'explosion du nombre de dépression chez les femmes a explosé dans les années 1980 et 1990, avant de se stabiliser aujourd'hui. 

Les hommes sont-ils plus épargnés ? Pas sûr. Selon, Marjorie Wallace, l'une des responsables de SANE, une association anglaise de lutte contre les maladies mentales, ces résultats s'expliquent simplement par le fait que les femmes parlent plus facilement de leurs troubles dépressifs.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !