Une femme de ministre peut-elle continuer à être journaliste ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Une femme de ministre peut-elle continuer à être journaliste ?
©

Job

Une femme de ministre peut-elle continuer à être journaliste ?

C'est la question que pose Valérie de Senneville, épouse du ministre Michel Sapin à son employeur, Les Echos.

"Pourquoi abandonner du jour au lendemain ce que vous avez mis dix, vingt ans à construire ?" C'est la question que pose Valérie de Senneville, journaliste aux Echos, et épouse du nouveau ministre du Travail Michel Sapin, au comité d'indépendance éditorial de se rédaction. La journaliste est en charge de la rubrique "Justice" du quotidien économique.

"Pour continuer à faire [son] métier normalement […] et continuer à l'exercer comme [elle l'a] toujours exercé", la journaliste a donc demandé par mail à être reçue par le comité d'indépendance éditorial des Echos. Il devra donc trancher la question de savoir si elle peut continuer à écrire dans sa rubrique, si elle doit changer de secteur… En résumé, déterminer quel sera désormais son rôle au sein de la rédaction.

Rappelons qu'une journaliste a déjà fait les frais de la nomination de son compagnon au sein du nouveau gouvernement. Audrey Pulvar, compagne du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a dû quitter l'émission qu'elle présentait depuis deux ans sur France Inter. Elle ne réalisera plus non plus les interviews politique de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !