Femen : nouvelle action contre une mosquée à Stockholm | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Femen : nouvelle action contre une mosquée à Stockholm
©

"No oppression"

Femen : nouvelle action contre une mosquée à Stockholm

Trois militantes aux seins nus ont été arrêtées ce matin à Stockholm (Suède) après une action dans une mosquée presque déserte.

Trois militantes Femen, une Tunisienne, une Egyptienne et une Suédoise ont mené une action ce matin dans une mosquée de Stockholm. Vêtues de capes noires, elles sont entrées dans le lieu de culte presque désert, avant de les retirer et d'afficher leurs messages : "Mon corps m’appartient, il n’est l’honneur de personne", "Free women" ("Libérez les femmes"), "No sharia" et "No oppression".

Deux employés de la mosquée ont rapidement appelé la police, qui a arrêté les trois activistes. "Elles pourront être poursuivies pour trouble à l'ordre public et insultes", a expliqué à l'AFP le chef de la police, Jonas Svalin. Les militantes sont aussi accusées d'avoir "bousculé" les deux employés.

Cette action intervient au lendemain du retour en France de trois autres Femen, qui ont passé un mois de prison en Tunisie. "On ne regrette pas" notre action, s’il fallait le refaire, "on le referait", a déclaré l’une d’entre elles sur Europe 1. Un discours bien loin de celui qu'elle ont tenu durant leur procès. "Je regrette cet acte et je m'en excuse", avait dit l'Allemande Josephine Markmann au juge Moez Ben Frej. "On ne pensait pas choquer les Tunisiens à ce point, il est hors de question pour nous de recommencer", avait ajouté l'une des deux Françaises, Pauline Hillier.

Lu sur Elle.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !