Le FBI peut maintenant espionner sur Skype | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le FBI peut maintenant espionner sur Skype
©

Big Brother

Le FBI peut maintenant espionner sur Skype

Les services de renseignements américains ont mis au point un outil pour surveiller les conversations sur Skype et autres types de communications sur Internet.

Big Brother, te revoilà. Le FBI a formé récemment une équipe de surveillance avec pour objectif l'invention d'une technologie qui permettra à la police d'écouter les conversations échangées via Internet et les moyens de communications sans fils. Après quatre années de recherches, et 54 millions de dollars dépensés, l'agence américaine a atteint son objectif.

Une cellule spécialisée, baptisée Centre d'assistance aux communications domestiques (DCAC), a dont été créée en compagnie de l'agence antidrogue et les US Marshals pour espionner les données sous ordre judiciaire, explique le site Cnet.com.

Les Américains s'indignent déjà de cette nouvelle technologie, mais sur tout du manque de transparence de la part du FBI. L'agence n'a délivrée pratiquement aucune information, notamment sur l'identité du directeur du DCAC

Lu sur CNet

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !