Faute d'argent, la Grèce ne pourra pas rembourser le FMI en juin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Faute d'argent, la Grèce ne pourra pas rembourser le FMI en juin
©

Une pièce s'il vous plait

Faute d'argent, la Grèce ne pourra pas rembourser le FMI en juin

La Grèce n'effectuera pas les remboursements de 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) prévus en juin, a annoncé dimanche le ministre de l'Intérieur.

"Les quatre versements au FMI en juin représentent 1,6 milliard d'euros. Cet argent ne sera pas donné et il n'y en a pas à donner" : les mots sont forts et ils ont de Nikos Voutsis, ministre de l'intérieur grec, qui s'exprimait ce matin sur la chaîne de télévision grecque Mega.

La Grèce est privée d'accès aux marchés obligataires et les aides liées au plan de sauvetage sont bloquées: le pays se retrouve donc à cours de fonds pour payer sa dette, alors qu'il doit aussi payer les salaires et pensions de ses fonctionnaires. Le pays survit depuis août 2014 en attendant que les créanciers lui versent la tranche de prêts de 7,2 milliards d'euros.

Le ministre des Finances Yanis Varoufakis a de son côté estimé ce matin sur la BBC que son pays a fait "un pas énorme" dans la négociation d'un accord avec ses créanciers internationaux pour éviter la faillite. "C'est maintenant aux institutions de faire leur part. Nous les avons rejointes aux trois quarts du chemin, elles doivent nous rejoindre sur un quart du chemin", a-t-il dit. Yanis Varoufakis a estimé qu'il serait "catastrophique" pour la Grèce de quitter l'euro. Ce serait, a-t-il affirmé, "le début de la fin du projet d'une devise commune".

Lu sur RTS

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !