Facebook Home : Zuckerberg lance la guerre des pages d'accueil | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Mark Zuckerberg tente une stratégie offensive face à ses concurrents
Mark Zuckerberg tente une stratégie offensive face à ses concurrents
©

Google Vs Facebook

Facebook Home : Zuckerberg lance la guerre des pages d'accueil

Le fondateur du réseau social a lancé Facebook Home, un nouvel écran d'accueil, et qui semble être une déclaration de guerre envers Google.

Mais que vise Facebook en se lançant sur le marché des portables ? Bon nombre d'observateurs se posent la question alors que Mark Zuckerberg a récemment dévoilé le projet de Facebook Home, un nouvel écran d'accueil qui viendra se greffer par-dessus le système d'exploitation Android. Le but étant d'attirer l'utilisateur vers le réseau social dès que l'écran du smartphone s'allume. Pour rappel, Facebook est le premier navigateur mobile sur smartphones et tablettes avec 18% du temps passé. Pour le créateur du réseau social, il s'agit de "transformer les téléphones Android en téléphones sociaux". L'impact sur les revenus publicitaires de Facebook devraient donc bondir au grand dam de ses concurrents Google voire Twitter.

Disponible dès le 12 avril prochain dans Google Play, Facebook Home pourra être installé dans l'intégralité des appareils équipés du système de Google. Du coup, certains attendent que Mark Zuckerberg engage des partenariats avec Apple pour iOS mais il avoue ne pas avoir "eu de contact avec Google pour construire home".

Le développement d'un Facebook Home pour les iPhone reste néanmoins assez peu probable dans la mesure où Apple préfère exercer un contrôle poussé sur les applications proposées pour son système iOS au contraire de Google. Certains parlent d'ailleurs déjà de déclaration de guerre de Facebook à Google malgré l'apparence d'un partenariat. Le moteur de recherche a du soucis à se faire.

Lu sur Viuz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !