Face à des menaces terroristes, la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne renforcent la sécurité dans les aéroports | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Sécurité renforcée dans les aéroports français
Sécurité renforcée dans les aéroports français
©

Craintes

Face à des menaces terroristes, la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne renforcent la sécurité dans les aéroports

Les autorités craignent une attaque menée par Ibrahim al-Asiri, un Saoudien de 32 ans, qui échappe depuis des années aux tirs de drones américains.

Les vacances arrivent et les risques d'attentat augmentent. Ainsi, la France a annoncé vendredi un renforcement de la sécurité dans ses aéroports. Les vols pour les Etats-Unis seront très surveillés et ce, à la demande de Washington, qui redoute des attaques. "Ces mesures sont mises en oeuvre pour "la saison estivale et seront déployées de façon à apporter le moins de désagrément possible aux passagers" précise les autorités à l'AFP.

Aux Etats-Unis, le gouvernement a appelé à la vigilance dans les aéroports européens et proche-orientaux. Plusieurs pays ont averti les Etats-Unis de possibles actes terroristes, c'est le cas en Ouganda. La fête nationale de ce 4 juillet laisse présager de possibles attaques. Les officiels et experts insistent d'ailleurs sur la conjonction inquiétante de deux phénomènes: la mise au point par des artificiers d'engins indétectables, et les déplacements de jihadistes radicalisés dans des pays en guerre comme la Syrie. Les autorités américaines ont en tout ciblé un homme : Ibrahim al-Asiri, un Saoudien de 32 ans, qui échappe depuis des années aux tirs de drones américains.

L'homme qui a étudié la chimie, aurait  mis au point un explosif, à base de tétranitrate de pentaérythritol (PETN), quasiment impossible à détecter. Avec un détonateur chimique, ses bombes ne contiennent aucune pièce de métal et peuvent donc passer sans encombre la quasi-totalité des contrôles aéroportuaires. Sur ABC News, John Brennan, directeur de la CIA, a déclaré : "C'est un individu très dangereux, qui a clairement une formation poussée et beaucoup d'expérience. Nous devons le trouver et le mettre à la disposition de la justice le plus tôt possible". Dans le New York Times paru ce mercredi, des responsables ont indiqué qu'al-Asiri, aurait formé une équipe de fidèles prêts à prendre sa place.

Des révélations qui inquiètent les Etats-Unis et les Européens. La Grande-Bretagne a été la première jeudi à annoncer le renforcement de sa sécurité aéroportuaire. David Cameron a indiqué que les autorités prenaient des décisions "en fonction des éléments à notre disposition dans le cadre d'une coopération avec nos partenaires". Dimanche, Barack Obama avait averti que les Européens "aguerris" et embrigadés dans le jihad dans ces deux pays menaçaient la sécurité des Etats-Unis.

lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !