Explosions de Boston : ce qu'il faut retenir ce mardi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les deux explosions ont fait trois morts et une centaine de blessés
Les deux explosions ont fait trois morts et une centaine de blessés
©Reuters

L'essentiel

Explosions de Boston : ce qu'il faut retenir ce mardi

Les Etats-Unis sont en émoi. Deux bombes qui ont explosé quasi simultanément lundi au marathon de Boston ont fait trois morts et une centaine de blessés.

Les faits

Les explosions sont survenues à quelques secondes d'intervalle sur la ligne d'arrivée de la course, qui avait attiré des dizaines de milliers de spectateurs. Elles constituent le plus grave attentat sur le sol américain depuis le renforcement de la sécurité consécutif aux attaques du 11 septembre 2001.

Les deux explosions se sont produites entre cinquante et cent mètres de distance l'une de l'autre, alors que les marathoniens franchissaient la ligne d'arrivée quatre heures et neuf minutes après le départ. Sur les 23 326 coureurs qui avaient pris le départ, 17 584 avaient franchi la ligne d'arrivée lorsque les explosions ont retenti. Les coureurs restants ont été dirigés vers un autre lieu avant que le marathon ne soit arrêté. Il ya pour le moment trois morts et une centaine de blessés.

L'enquête

Aucune arrestation n'a eu lieu pour l'instant et aucune revendication n'a été formulée. "Il n'y a pas eu de menaces connues", a déclaré le commissaire de police bostonien Ed Davis. Les deux engins explosifs avaient été remplis de billes de roulement et d'autres pièces de métal pour faire un maximum de dégâts, selon un membre des forces de l'ordre informé des détails de l'enquête ayant requis l'anonymat. Au moins deux pistes sont pour l'heure envisagées par les enquêteurs, a-t-on appris de sources officielles.

L'une d'elles s'appuie sur le jour choisi pour ces explosions : celui du Patriots' Day, qui correspond aussi au dernier jour pour les déclarations d'impôts - éléments qui tendraient vers la piste des extrémistes de droite américains, comme des militants anti-impôts.

L'autre théorie serait celle d'un attentat islamiste. Le fait qu'il y ait eu deux explosions quasi simultanées rappelle les "modèles" prônés par le magazine Inspire, publication en ligne qui émane d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).

"Il s'agit d'une enquête criminelle qui peut devenir une enquête terroriste", a déclaré Richard DesLauriers, un agent spécial de Boston. Le FBI s'est refusé lors d'une conférence de presse à réagir aux informations de certains médias selon lesquels la police a retrouvé plusieurs bombes n'ayant pas explosé à Boston.


Les réactions

"Du sang partout, des victimes évacuées sur des civières. J'ai vu quelqu'un qui avait perdu une jambe, et des gens en larmes", a rapporté Steve Silva, un journaliste du Boston Globe présent sur les lieux.

"C'est une très grande émotion dans toute la ville. Nous sommes sous le choc. Cette course est une fête, les gens se rassemblent, font des pique-nique, parlent beaucoup, c'est toujours un jour spécial. Là, on est... il n'y a pas de mot. Je me suis enfermée chez moi. Je n'ai pas envie de sortir. C'est horrible ce qui se passe" nous explique Jessica, une Française, étudiante à Boston.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !