Norvège : La police recherche les disparus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Norvège : La police
recherche les disparus
©

Attentats

Norvège : La police recherche les disparus

Le dernier bilan du double attentat fait état de près de 90 morts, selon la police d'Oslo.

[Mise à jour 19h ]

La police recherche toujours quatre ou cinq personnes portées disparues après la fusillade survenue vendredi lors d'un rassemblement de jeunes sur une île à proximité d'Oslo, où 85 personnes ont été tuées, selon les autorités norvégiennes.

Le suspect appréhendé, à l'issue de cette déferlante de violence, a reconnu avoir ouvert le feu. Les enquêteurs poursuivent leurs investigations, et cherchent à déterminer si un deuxième tireur était présent sur les lieux, comme le laissent entendre certains témoignages.  

[Mise à jour le 23 juillet]

Selon le dernier bilan fourni par la police norvégienne, au moins 91 personnes ont été tuées dans l'attentat à la bombe perpétré le vendredi 22 juillet à Oslo, et dans la fusillade qui s'est produite dans une île proche de la capitale. L'auteur de ce double attentat, âgé de 32 ans, est suspecté de nourrir des opinions hostiles à l'islam, selon les dernières indications de la police locale. 

[Mise à jour 20h]

La télévision publique norvégienne NRK a annoncé l'arrestation de l'auteur de la fusillade qui le décrit comme "grand, blond et à l'aspect nordique". L'arrestation n'a pas été officiellement confirmée pour l'instant. La police a par ailleurs confirmé que l'explosion a fait sept morts et deux blessés graves.

[Mise à jour 19h]

Quelques heures après l'explosion d'une "bombe" qui a fait "des morts" et des "dizaines de blessés" selon la police d'Oslo, une fusillade a éclaté lors d'un meeting travailliste. Elle a fait au moins cinq blessés, selon les médias norvégiens cités par l'AFP. 

"Même si on est bien préparé, c'est toujours assez dramatique quand cela se produit", a déclaré le Premier ministre, Jens Stoltenberg, interrogé au téléphone par la chaîne TV2 Nyhetskanalen.

[15h30]

Une forte explosion s'est produite près du siège du gouvernement à Oslo faisant plusieurs morts et de nombreux blessés. Les raisons de cette déflagration sont pour l'heure inconnues.  

"Je vois que des fenêtres du bâtiment de VG [le plus grand tabloïd norvégien] et du siège du gouvernement ont éclaté. Des personnes gisent en sang dans la rue", a déclaré une journaliste de la radio publique NRK présente sur place.

Selon un journaliste de Reuters, la puissante explosion a endommagé plusieurs bâtiments publics, y compris les bureaux du premier ministre, Jens Stoltenberg

Une vidéo du quotidien Dagbladet montre les dégâts de l'explosion :


 

 

 

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !