Européennes : Yannick Jadot exclut de faire liste commune avec Benoît Hamon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Européennes : Yannick Jadot exclut de faire liste commune avec Benoît Hamon
©PHILIPPE LOPEZ / AFP

"Chacun chez l’autre, et c’est la foire ; chacun chez soi, voilà notre histoire"

Européennes : Yannick Jadot exclut de faire liste commune avec Benoît Hamon

La tête de liste d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) pour les Européennes de 2019 espère obtenir 15 % des voix.

Yannic Jadot, tête de liste Europe Ecologie-Les Verts (EELV) pour les européennes de 2019, a annoncé dans Le Journal du dimanche son refus d’une liste commune avec le mouvement Génération·s de Benoît Hamon. "L’élection européenne est le seul scrutin où les électeurs votent par conviction. C’est un vote de clarté. Notre priorité est de rassembler les écologistes autour d’une ligne claire, pas de faire de la vieille politique avec ses accords d’appareils et ses confusions", explique-t-il. 

Bien qu'il ait soutenu Benoît Hamon lors de la présidentielle,Yannick Jadot souhaite donc faire cavalier seul pour et a pour objectif d’obtenir 15 % des voix lors du scrutin européen. Un score atteignable selon lui, car "jamais l’écologie n’aura autant irrigué la société, les entreprises, les initiatives citoyennes."

Tout le monde dans son parti ne semble pas être sur cette ligne. Sur Franceinfo le porte-parole d'EELV, Julien Bayou, a déclaré pouvoir "rediscuter" d'une possibilité d'alliance. "J'entends la décision [de Yannick Jadot] de faire la concentration des forces sur la question écolo, ça je partage. Je pense qu'il y a d'autres personnes, dans la société civile ou chez Génération.s, qui portent aussi l'écologie et je pense qu'on sera plus forts si on travaille ensemble", a-t-il souligné.

Julien Bayou, qui côtoie Benoît Hamon au conseil régional d'Ile-de-France, dit qu'ils sont "raccord sur tous les sujets".

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !