Europe : Manuel Valls réclame "un pacte sécuritaire et social européen" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Europe : Manuel Valls réclame "un pacte sécuritaire et social européen"
©Reuters

Prise de position

Europe : Manuel Valls réclame "un pacte sécuritaire et social européen"

En voyage à Berlin, le Premier ministre a soutenu que le continent était "au pied du mur"

Tandis qu'au Bourget, François Hollande se réjouissait de l'accord obtenu par les négociateurs sur le climat, le Premier ministre Manuel Valls a plaidé pour un accord moins glamour. "Avec la crise migratoire, avec la menace terroriste, la montée partout des populismes, l'Europe est au pied du mur" a-t-il expliqué, en visite à Berlin, invité au congrès du Parti social-démocrate allemand. "Si elle ne réagit pas, alors elle peut être balayée, renvoyée et sortir de l'histoire." Il souhaite donc que l'Europe se réunisse autour d'un "pacte de sécurité (...) nécessaire pour lutter efficacement contre l'islamisme radical, contre le djihadisme."

Et de poursuivre : "Nous devons montrer (...) que nous maîtrisons notre espace intérieurs, en contrôlant nos frontières extérieures, en créant un vrai système de gardes-frontière européens" a-t-il insisté. Mais aussi "en aidant les pays en première ligne" dans la crise des migrants actuelle, c’est-à-dire la Grèce et l'Italie, principalement. Le premier ministre a ainsi affirmé qu'un "pacte social" devrait être aligné avec ce pacte sécuritaire, avec notamment "un salaire minimum européen" pour éviter "le dumping social."

"Je suis pour la fin de cette Europe de l'austérité que les conservateurs ont voulu nous imposer" a-t-il martelé. "L'Europe a besoin d'un projet social, d'un projet de justice et d'un projet qui redonne de l'espoir au peuple, aux couches populaires, aux ouvriers et à la jeunesse."

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !