Les inégalités de l'Euro Millions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Les inégalités
de l'Euro Millions
©

Pas du jeu

Les inégalités de l'Euro Millions

Les chances de gagner ne seraient pas les mêmes d'un pays à l'autre. Une Française porte plainte.

Mieux vaut être espagnol que français si l'on souhaite mettre toutes les chances de son côté pour remporter le gros lot à l'Euro Millions. Une Française vient de porter plainte contre la Française des Jeux pour protester contre des variations de règlement d'un pays à l'autre.

Les 10 pays qui participent à l'Euro Millions ont des gains, une mise et un tirage commun, mais certains pays autorisent à jouer davantage de combinaisons différentes que la France. Là où la Française des Jeux n'en autorise que 378, soit une mise maximale de 756 euros, le Portugal en accepte 756, la Belgique 1260 et l'Espagne 2520. Comme le dénonce la plaignante : "C’est mathématique : plus on joue de combinaisons, plus on a de chances de gagner ".

La Française des Jeux repousse ces accusations et rétorque que rien n'empêche de jouer 1260 grilles simples à deux euros pour avoir aligner autant de combinaisons qu'un Belge. L'entreprise justifie sa limite des 378 combinaisons par la nécessité de protéger les joueurs.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !