Euro 2016 : les Bleus salués malgré leur défaite en finale face au Portugal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
La colère et la tristesse du n°10 Français, André-Pierre Gignac, allongé sur la pelouse du stade de France après la défaite des Bleus face au Portugal en finale de l'Euro 2016 le 10 juillet 2016, et qui parlera de "cauchemar" à l'issue du match.
La colère et la tristesse du n°10 Français, André-Pierre Gignac, allongé sur la pelouse du stade de France après la défaite des Bleus face au Portugal en finale de l'Euro 2016 le 10 juillet 2016, et qui parlera de "cauchemar" à l'issue du match.
©REUTERS/Carl Recine

Triste épilogue

Euro 2016 : les Bleus salués malgré leur défaite en finale face au Portugal

L'équipe de France de football n'a pas démérité au Stade de France ce 10 juillet face à un Portugal en demi-teinte qui a résisté jusqu'au bout pour décrocher un titre de Champion d'Europe à la dernière minute (1-0).

La dernière marche était-elle trop haute ? L'équipe de France, qui a pourtant dominé le match, ne rentrera finalement pas dans l'histoire, si près du but à l'issue du championnat d'Europe de football 2016, mais elle a su gagner le cœur des Français. Après de nombreuses occasions de buts manqués, notamment un poteau sur un tir de Giroud à la 90e minute, qui parlera d'un "cauchemar" après le match, et un meilleur parcours que leurs adversaires portugais lors de cet Euro 2016, les joueurs Français n'ont pas démérité en finale au Stade de France ce dimanche soir.

Après la sortie définitive du "héros" star de la "Seleção", Cristiano Ronaldo, à la 25e minute, en raison d' une blessure à la 8e minute dans une action avec le joueur français Dimitri Payet, celui que l'on surnomme "CR7" a motivé ses confrères rouges et verts jusqu'à la fin du match.

Ronaldo a en effet fait office de sélectionneur "bis" en renfort de Fernando Santos sur le banc portugais pendant toute la durée du match. Le but du portugais Eder à 10 minutes de la fin de la première prolongation scelle définitivement le destin de son équipe, et la déception du pays organisateur.

Avec une seule victoire en 90 minutes pendant cet Euro 2016 contre le Pays de Galles en demi-finale, le Portugal soulève son premier trophée en compétition internationale de ballon rond. Un "moment unique" pour le capitaine de l'équipe lusitanienne, confie-t-il au journal L'Équipe.

Maigre compensation : c'est un français qui termine meilleur buteur de l'Euro 2016, le nouveau chouchou des supporters, Antoine Griezmann, avec 6 buts marqués durant la compétition.

Didier Deschamps a félicité les joueurs portugais. : "Il n'y a pas à enlever quoi que ce soit aux joueurs portugais, il n'y a qu'à les féliciter", a déclaré le sélectionneur de l'équipe de France sur France Info. Les Bleus seront reçus par François Hollande ce lundi à l'Élysée à 13 h pour un déjeuner.

Côté soutien après le match, les réactions des personnalités françaises n'ont pas manqué de saluer le travail des Bleus, qui ont fait vibrer les espoirs des spectateurs Français pendant toute la durée du championnat européen :

Tout d'abord le ministre des sports, Patrick Kanner :

 

La ministre de l'éducation :

 

Le leader des Républicains :

 

Le maire de Bordeaux, en direct de la fanzone de sa ville :

 

Le basketteur Français Tony Parker, dont l'équipe vient de se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio 2016 (Brésil) qui s'ouvrent le 5 août prochain :

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !