Ethiopie : deux jours de deuil national en hommage aux 208 victimes du massacre de Gambella | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Quai d'Orsay dénonce des violences "inacceptables" et exprimé sa "solidarité au gouvernement et au peuple éthiopiens".
Le Quai d'Orsay dénonce des violences "inacceptables" et exprimé sa "solidarité au gouvernement et au peuple éthiopiens".
©Reuters Pictures

Drame

Ethiopie : deux jours de deuil national en hommage aux 208 victimes du massacre de Gambella

125 enfant ont également été enlevés lors de l'attaque perpétrée vendredi 15 avril près du Soudan du Sud.

Le Parlement Ethiopien a décrété deux jours de deuil national du 20 au 21 avril, une semaine après le massacre perpétré à Gambella (une région proche du Soudan du Sud) vendredi dernier. Cette attaque menée par des Sud-Soudanais de l’ethnie Murle a coûté la vie à 208 personnes, et 125 enfants ont également été enlevés. Les victimes faisaient partie de la tribu des Nuer, et plus de 2 000 têtes de bétail ont aussi été volées lors du massacre.

"Ces raids sur le bétail sont communs dans cette région, mais, en Ethiopie, nous n’avons pas trace d’un nombre de victimes si élevé. C’est sans précédent", explique Hallelujah Lulie, de l’Institute for Security Studies (ISS), cité par le journal Le Monde. 

Le Premier ministre Haile Mariam Dessalegn assure que "les forces de défense éthiopiennes sont en train de prendre des mesures contre les assaillants pour libérer les enfants sans condition". 

>>>> À lire aussi : L'Etat islamique publie une vidéo d'exécutions de chrétiens éthiopiens en Libye

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !