Etats-Unis : une pneumonie oblige Hillary Clinton à annuler ses déplacements | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etats-Unis : une pneumonie oblige Hillary Clinton à annuler ses déplacements
©Flickr / marcn

Grain à moudre

Etats-Unis : une pneumonie oblige Hillary Clinton à annuler ses déplacements

Depuis plusieurs semaines, la supposée mauvaise santé de la candidate est une des attaques favorites de ses opposants.

Serait-ce la preuve de l'efficacité de la méthode Coué ? A force de la vouloir malade, les Républicains américains ont réussi à terrasser (temporairement) Hillary Clinton, victime d'une pneumonie. Cette dernière a dû annuler ses déplacements en Californie, prévus lundi et mardi. La journée du mercredi n'a pas encore été évoquée par son équipe de campagne.

Ce diagnostic fait suite au malaise de la candidate, lors des commémorations du 11 septembre. "Elle a été mise sous antibiotiques et nous lui conseillons de se reposer et de modifier son emploi du temps" a déclaré son médecin Lisa Bardack dans un communiqué qui a souligné qu'elle souffrait aussi d'allergies provoquant des quintes de toux.

Cet épisode n'a fait que renforcer les suspicions de ses opposants sur son état de santé. Cet argument est au cœur de la campagne américaine depuis plusieurs semaines, affectant finalement les deux candidats : une note pompeuse et élogieuse sur la "l'excellente santé" de Donald Trump, par son médecin avait contraint ce dernier à faire marche arrière. 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !