Etats-Unis : Donald Trump ne faiblit pas, malgré les déclarations à l'emporte-pièce | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etats-Unis : Donald Trump ne faiblit pas, malgré les déclarations à l'emporte-pièce
©Reuters

Droit dans ses bottes

Etats-Unis : Donald Trump ne faiblit pas, malgré les déclarations à l'emporte-pièce

Le très contesté candidat est toujours en tête des sondages chez les Républicains.

Qui arrêtera Donald Trump ? Promis à un essoufllement rapide par les spécialistes des campagnes américaines, le milliardaire fantasque et provocateur est toujours en tête des sondages outre-Atlantique. Selon une étude ORC pour CNN, il obtient ainsi 36% des intentions de vote chez les Républicains, très loin devant son premier dauphin Ted Cruz qui ne compte que 16% des suffrages. Viennent ensuite, Ben Carson (14%) et Marco Rubio (12%). Jeff Bush est très loin derrière avec seulement 3% des intentions de vote.

Surtout, Donald Trump est de plus en plus populaire car son score est le plus élevé qu'il n'ait jamais réalisé, peut-être aidé par les récents attentats à Paris et ses déclarations à l'emporte-pièce comme à la fin du mois dernier, lorsqu'il assurait que ''des musulmans du New-Jersey fêtaient la commémoration du 11 septembre.'' Une légende urbaine tenace mais souvent démentie.

Dernièrement, c'est un discours aux Juifs américains qui a provoqué un tollé, en usant de tous les stéréotypes pour tenter de séduire cet électorat. ''Je suis un négociateur comme vous les gars, vous étiez des négociateurs'' a-t-il, par exemple affirmé. Revenant sur la négociation avec l'Iran, il a tenté une saillie : ''Y a-t-il quelqu’un dans cette salle qui ne négocie pas les offres ? Probablement plus que toutes les salles dans lesquelles je n’ai jamais parlé'' a-t-il poursuivi avant de laisser entendre que Barack Obama pourrait être un musulman ''caché.'' 

Lu sur CNN

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !