Etat palestinien : la Suède devient le premier pays d'Europe de l'Ouest à le reconnaître | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etat palestinien : la Suède devient le premier état d'Europe de l'Ouest à le reconnaître
Etat palestinien : la Suède devient le premier état d'Europe de l'Ouest à le reconnaître
©Reuters

Escalade

Etat palestinien : la Suède devient le premier pays d'Europe de l'Ouest à le reconnaître

Israël a défavorablement accueilli cette annonce en rappelant son ambassadeur à Stockholm.

"Les relations au Moyen-Orient sont plus compliquées que le montage des meubles Ikea". C'est par cette formule choc qu'Avigdor Lieberman, le ministre israélien des Affaires étrangères, a qualifié la reconnaissance de l'Etat palestinien par la Suède.

Stockholm est en effet la première capitale ouest-européenne à reconnaître la Palestine comme étant un territoire indépendant, succédant ainsi à 134 autres pays dans le monde (la quasi-intégralité des continents sud-américain, africain et asiatique). "Le gouvernement suédois considère que les critères de droit international pour une reconnaissance de l'État de Palestine sont remplis : il y a un territoire, une population et un gouvernement" a expliqué la chef de la diplomatie suédoise Margot Wallström, craignant par la même que cette décision "vienne un peu trop tard que trop tôt".

Tel-Aviv, de son côté, a peu goûté à cette annonce. "C'est une décision malheureuse, qui renforce les éléments extrémistes et la politique de refus des Palestiniens" a poursuivi Avigdor Lieberman.Le chef de l'autorité palestienne Mahmoud Abbas a, naturellement, pris une position contraire, qualifiant cette décision suédoise de "courageuse" et d' "historique".

La France pourrait-elle, à court ou moyen terme, suivre la voie de la Suède ? Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius notait en août dernier qu' "il faudra bien, à un moment donné, reconnaître l'Etat palestinien" pour obtenir une "paix durable". La sénatrice EELV Esther Benbassa a en tout cas ce jeudi déposé une proposition de résolution allant dans le même sens que Stockholm.

A noter que plusieurs autres pays de l'Union européenne ont également reconnu cet Etat, mais avant leur entrée dans l'UE : c'est le cas, notamment, de la Pologne, de la Hongrie ou encore de la République Tchèque.

Vu sur la RTS

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !