Etat islamique : Najim Laachraoui était bien le geôlier des otages français en Syrie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Etat islamique : Najim Laachraoui était bien le geôlier des otages français en Syrie
©REUTERS/Belgian Federal Police

Détails

Etat islamique : Najim Laachraoui était bien le geôlier des otages français en Syrie

Il côtoyait donc Mehdi Nemmouche, formellement identifié par Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres.

Peu à peu, le puzzle islamiste se reforme. Selon l'AFP, qui cite une source proche de l'enquête, Najim Laachraoui, était bien un des geôliers des otages français en Syrie, confirmant ainsi des informations du JDD et du Parisien. Après avoir travaillé à l'aéroport de Zaventem mais aussi au Parlement européen, le Belge, impliqué dans les attentats de Bruxelles, était parti en Syrie en février 2013. Là-bas, il aurait donc été un des gardes des 4 otages français : Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres.

"Nicolas Hénin a identifié formellement" Najim Laachraoui, a ainsi expliqué Marie-Laure Ingouf, son avocate. Les journalistes avaient déjà reconnu Mehdi Nemmouche, le tueur du musée juif de Bruxelles et Salim Benghalem, un djihadiste français toujours en Syrie qui serait, selon une enquête américaine, le "cerveau" des attentats de Paris. 

Najim Laachraoui est l'un des deux kamikazes de l'aéroport de Bruxelles. 

Lu sur FranceTv Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !