Essais cliniques de médicaments : "aucune raison aujourd'hui ne justifie de les suspendre" dit Touraine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Essais cliniques de médicaments : "aucune raison aujourd'hui ne justifie de les suspendre" dit Touraine
©Reuters

Suite

Essais cliniques de médicaments : "aucune raison aujourd'hui ne justifie de les suspendre" dit Touraine

Sur RTL ce lundi, la ministre de la Santé a confirmé qu'elle n'avait été informée de l'accident à Rennes que jeudi.

L'essai thérapeutique qui a mal tourné à Rennes fait des vagues. Mais ce lundi matin sur RTL, Marisol Touraine a affirmé que ces tests allaient se poursuivre. "Aucune raison aujourd'hui ne justifie de suspendre les essais cliniques. Il y a un problème majeur, massif, inédit en France, nous devons comprendre ce qui s'est passé, mais rien ne justifie d'interrompre l'ensemble des essais cliniques" a expliqué la ministre de la Santé. 

Par ailleurs, Marisol Touraine a confirmé qu'elle n'avait été informée de l'accident que jeudi, alors que le premier volontaire avait été hospitalisé en urgence le dimanche précédent. "ne alerte plus rapide aurait été appréciée. Face à un événement aussi grave, on attendait du laboratoire qu'il se manifeste plus rapidement auprès des autorités sanitaires" a critiqué la ministre.

Concernant les 5 patients encore hospitalisés, dont quatre présentent des troubles neurologiques, leur état est "stable", a dit la ministre de la Santé. Trois enquêtes, dont une judiciaire, sont en cours pour tenter de comprendre les raisons de cet accident. La ministre a précisé qu'elle attendait le résultat d'une de ces enquêtes "d'ici la fin du mois".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !